You are here

avt nodepager

Marc Sohet

Marc Sohet devant la Coccinelle de son frère Serge.

Marc a 15 ans quand il incorpore le Rapid Club Hutois, à l'instigation de son frère Serge, ancien « indépendant » ( catégorie à laquelle les coureurs sont incorporés avant de passer chez les « Professionnels »). Il signe sa première victoire à Villers-le-Temple, lorsqu'il remporte un classement établi après trois jours de course.

En catégorie débutant et junior, sous les couleurs Mali Meuble et Mativa, il remporte 17 succès, souvent en écœurant ses adversaires André Doyen, Jacquy Malherbe ou Jean-Marie Bourdouxhe.

En 1965, Marc devient amateur, catégorie qui lui vaudra 25 victoires. Il se mesure à un autre Vinalmontois, Claude Smettin.

Dès sa première course dans cette catégorie, la course Liège-Stoumont, il termine second derrière Joseph Hennikenne.

En 1966, il finit sur le podium du Tour de Liège, ratant d'un fifrelin la victoire et il s'inscrit déjà comme un coureur de tour, devançant des spécialistes de la montagne comme Barras ou Joseph Bruyère.

En 1969, il écrit la plus belle page de son histoire : il rejoint l'équipe professionnelle Bic du champion espagnol Luis Ocaña qui a besoin d'équipiers de talent pour viser la victoire dans les grands tours, le tour de France ou le tour d'Espagne.

Marc dispute donc sa première course professionnelle, le tour du Nord, en France.

Sa première victoire, à Fréjus, est annoncée à la TV par Arsène Vaillant. Tout Vinalmont pavoise. La participation aux grands tours n'est plus un rêve.

Sous le maillot Bic, Marc participe à toutes les courses importantes du calendrier international.

En 1970 et 1971, il est un des principaux équipiers de Luis Ocaña et Bic lui fait construire un vélo ultra-léger comme celui de son leader : 9 kg seulement et 12 vitesses. Marc participe à la victoire de son leader au tour d'Espagne en 1972.

En 1972 aussi, il termine le tour de France avec tous les honneurs.

On voit Marc à la TV dans le Tourmalet, en difficulté, et dans le Peyresourde, ressuscité, au sein du team Watneys de Frans Verbeek.

En 1974, il incorpore la nouvelle équipe Office du Meuble d'Eric De Vlaeminck sous la conduite de Guillaume Driessen.

 

nostalgie-autres-photos
Crédit photographique: 
Georges Renson
Date: 
Entre 1963 et 1968