You are here

avt nodepager

Le comité de secours

En octobre 1914, à Vinalmont, on constitue un comité de secours avec comme membres : MM Delaye, Coupery de Saint Georges-Coppens, V. Sottiaux, V. Frère, Mélon ?, L. Leclercq, l'abbé Dessart pour Vinalmont; J. Roba, S. Dejardin, N. Rihon, Wilmart, A. Sottiaux, H. Derwa, L. Orban pour Wanzoul.

M Delaye est désigné président, Monsieur Coupery vice-président pour Vinalmont, Jean Roba, vice-président pour Wanzoul ; secrétaire : M. V. Frère.

Secours : 600 francs par mois partagé  entre 80 et 100 familles.

Comité de chômage

En avril 2015 ?, constitution d'un comité de chômage avec comme membres MM MM Delaye, V. Frère, V. Sottiaux, J. Roba, S. Dejardin, A. Sottiaux, E. Debar, Noël, E. Renson.

Un comité de chômage est essentiel,  les conséquences économiques de la guerre étant  importantes : les ouvriers de Corphalie travaillent 1 jour sur 4 ; on travaille par intermittence aux carrières ; on travaille 3 jours par semaine aux fours à chaux de Moha.

Des réfugiés français sont arrivés à Vinalmont en mai 1917, le 24 décembre 1917 et en février 1918. 36 Vinalmontois sont partis à l'armée ; 4 sont volontaires. 

La plupart des soldats sont prisonniers. Un comité se secours pour les prisonniers est constitué. Les adresses des soldats vinalmontois en Allemagne - auxquels on peut envoyer des colis - sont répertoriées par le curé, notamment :

  • Adrien Volon (artillerie de forteresse), Lager 2-Block II, camp de Reunbahn, Münster ( Westphalie)
  • Victor Dony (artillerie de forteresse), Victor Guisse, Paul Masy, Charles Forêt, tous à Hannover
  • Ferdinand Tilkin à Scnecheide
  • Joseph Seressia, Jules Roba, François Chapoix, Ernest Deresteau
Références: